Skip links

Wordpress, 100% Responsive
Sortir de la crise grâce au Digital

Comment sortir de la crise grâce au digital ?

Share

Les conséquences économiques du confinement

La crise sanitaire a fortement impacté l’économie, et nombreux sont les secteurs à connaître un net repli de leurs activités.

Les secteurs les plus impactés

Une récente enquête de la DARES (Direction de l’Animation de la Recherche, des Études et des Statistiques) indique que les secteurs les plus impactés sont le tourisme, l’industrie (textile, automobile et aéronautique), le BTP, ainsi que les activités de service et le commerce.

Les activités de service déclarent que 68% de leurs salariés ont été fortement touchés par la crise sanitaire et que 41% sont à l’arrêt.

Dans le commerce, les salariés ont été 51% à être fortement touchés et 22% sont à l’arrêt.

L’expansion du e-commerce

Pendant le confinement, les consommateurs ont modifié leurs comportements d’achat en faisant leurs courses en ligne. Effectivement, ce nouveau mode de d’approvisionnement s’est révélé être l’alternative idéale aux commerces de proximité. Le confinement a donc contribué à la forte expansion du commerce en ligne, fragilisant ainsi les petits commerces.

Comment les TPE-PME peuvent-elles reconquérir leur clientèle ?

Par une prise de conscience de la nécessité d’une transformation digitale

Cette crise aura au moins permis de prendre conscience de la nécessité d’évoluer vers une transformation profonde dans la façon de vendre et d’échanger avec les consommateurs. La Confédération des commerçants de France témoigne que « parmi les 14 % d’entreprises qui ont poursuivi leur activité, seules 5 % l’ont fait “différemment” grâce aux ventes sur Internet ou à emporter ». Preuve en est que les commerçants doivent réinventer leur business modèle et saisir les opportunités qu’offre la digitalisation.

Par une anticipation de la sortie de crise

Cette évolution vers le numérique a permis à certains commerçants de maintenir une petite activité pendant le confinement en développant leur offre sur le net. Ils ont découvert la possibilité d’interagir avec leurs clients tout en respectant les mesures barrières. Si, au départ, ils ont livré dans leur zone de chalandise, ils ont vite compris l’intérêt d’avoir un site accessible dans le monde entier, ouvert tous les jours et 24h/24.

Néanmoins, même si les petites entreprises valident l’urgence d’amorcer un virage vers le numérique, elles ont conscience de s’engager dans un terrain inconnu, avec tout un environnement à apprivoiser, outils et stratégie inclus. Cette transformation nécessite forcément un budget dédié, et des connaissances approfondies en développement web dont de nombreux commerçants sont totalement dépourvus.

Comment accompagner les entreprises dans leur transformation numérique ?

L’appel à un new deal

Dans une tribune parue le 16 juin dernier dans Les Échos, les trois signataires (le PDG de Rakuten France, la directrice générale d’Ebay France et le président de la CPME Paris Île-de-France) insistent sur l’importance d’accélérer la digitalisation des commerces de proximité, et défendent une politique interventionniste.

L’intervention de l’Etat

  • Le déploiement du « Click and Collect »

    Ainsi, le 29 juin, Bruno le Maire annonce une première étape dans son plan de relance des commerces et de l’artisanat, grâce à la numérisation des points de vente. Il privilégie le déploiement des plateformes pour les commerces de proximité, et met en avant les avantages du « click and collect ». Le mode d’achat « click and collect » permet au consommateur d’acheter ses produits en ligne et de les retirer dans un point de vente ; il contribue à générer beaucoup plus de trafic pour les commerçants via leur magasin virtuel, et à rebooster le tissu économique local.

  • Le soutien à l’investissement et à la fiscalité

    Un soutien à l’investissement et des mesures fiscales sont également à l’étude, par la création d’un crédit d’impôts réservé aux commerçants pour leur transformation digitale, ou encore la création d’un fonds d’aide dirigé par les CCI.

  • La formation

    La formation fait également partie du plan que le gouvernement devrait dévoiler prochainement, et qui devrait s’articuler autour d’une politique volontariste et souveraine. En outre, de nombreux acteurs du numérique se sont mobilisés pour accompagner les commerçants dans la mise en place de leur activité de vente en ligne, en proposant leurs services à des tarifs préférentiels.

    La digitalisation des points de vente va non seulement permettre aux commerçants de s’adapter à la demande, mais elle va également contribuer au  retour d’une économie dynamique  et faciliter le maintien du lien social dans les territoires.

Return to top of page